Après plusieurs mois de silence, je reprends aujourd’hui la diffusion de mes chroniques. Chroniques dont la rédaction avait débuté sept jours seulement après le séisme du 12 janvier 2010, rédaction qui s’est poursuivie pendant presque deux ans, chroniques qui seront bientôt disponibles en librairie sous le titre « Haïti, courriers post-sismiques ; traumas, débris et labyrinthes ». J’espère peut-être que j’aurai encore à publier cette nouvelle série dénommée cette fois-ci « Courriers d’Haïti… »  

Courriers D'haïti


*Surcharge démocratique ?

Paru le:2015-05-27 | Auteur:Claude Carre !

Ne voulant pas être distancé par la conjoncture préélectorale, je me suis levé de très tôt pour coucher cette chronique.
Des chiffres et des causes…
En 2006, il y avait 1400 prétendants pour les législatives et 56 candidats à la Présidence, en 2010 : 960 candidats pour le Parlement et 34 prétendants au fauteuil bourré. On aurait pu penser que cette tendance à la baisse se poursuivrait, surprise, en 2015 : 2029 candidats sont inscrits au niveau du Parlement, 71 s’en vont briguer la magistrature suprême pour 192 partis.

lire l'article | Ajouter un Commentaire






*Pays sans chapeaux… (Suite et fin)

Paru le:2015-05-23 | Auteur:Claude Carre !

De la fin des idéologies à leur résurgence sous d’autres formes ? Telle était une problématique très importante de la première partie de ce courrier. Est-ce vraiment ainsi ? Et en Haïti assistons-nous vraiment à un effacement des idéologies ? Peut-on avoir des partis politiques sans idéologies politiques ? Peut-on être un politicien sans idéologie ? Quel genre de discours (idéologique) s’il en ait est susceptible d’attirer des voix pour les prochaines élections qui s’annoncent ?
lire l'article | Ajouter un Commentaire






*Pays sans chapeaux… (Première partie)

Paru le:2015-05-14 | Auteur:Claude Carre !

Presqu’un mois et demi sans courrier. Je m’excuse auprès des lecteurs.
A la faveur de la frénésie électorale actuelle et rendu perplexe par des évènements quelque peu insolites, j’avais promis une chronique sur les partis politiques et l’idéologie. D’abord c’est le président Martelly qui, répondant à un journaliste de TV5 lui demandant quelle était son idéologie avait, de manière tout à fait surprenante, déclaré qu’il n’était pas un politicien. Ensuite c’est le fait de constater 192 partis s’inscrire aux élections et 2039 candidats briguer les législatives. Il m’était donc apparu évident qu’il était absurde de croire que l’idéologie avait quelque chose à y voir; du moins l’idéologie telle qu’elle se déploie dans les véritables partis politiques. Enfin, tout le monde se plait à répéter, presque bêtement maintenant, que l’idéologie n’existait plus et que chacun pouvait à sa guise trouver un « parti » qui lui convenait ou plutôt un parti sous la bannière duquel il pourrait en toute quiétude quêter un poste électif.
Intrigué, je me suis donc mis à dépoussiérer de vieux textes pour retracer l’origine du concept (d’idéologie), mais aussi un peu chercher à comprendre les grandes lignes de l’évolution des théories (contradictoires) y relatives et essayer enfin de jauger , à cet égard, ce qui est en train de se passer actuellement dans le champ politique de cette période préélectorale. C’est ce long mais en même temps hélas trop court trajet que je vais, sans vous assoupir j’espère, partager avec vous à travers cette série de chroniques au libellé pour l’instant volontairement énigmatique.
lire l'article | Ajouter un Commentaire





Les Anciennes Chroniques

Rejoignez courrier D'haiti par mails

Votre E-mail:

Votre Nom:

 
Contactez-Nous | A Propos de Nous
© Tous Droits Réservés Claude Carré
Webdesign Par:Dieuvenson BON